Le Pouvoir


Nous sommes tous porteur d’un anneau de pouvoir. Cet anneau nous met à l’épreuve des forces que l’on n’exploite pas. Pour faire entendre les guerriers intérieurs et leurs voix, leurs valeurs, leurs idées, leurs croyances et leurs préférences.

"Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier." Les ténèbres rappellent à l’âme que sans unification de tous ces clans intérieurs, la quête ne peut être menée à bout. La mission de vie s’écroule, et le monde avec. Chaque fois que les ténèbres assombrissent le ciel, les missionnaires se rassemblent et discutent.

Dans ces moments-là, une voix tonne plus fort que les autres, et si vous ne réagissez pas, le dictateur impose sa loi. Sa pensée unique, qu’importe laquelle. Sous sa domination, vos missionnaires, vos clans, vos terres, sont soumises à ce que votre dictateur ordonne. Votre monde est verrouillé. Et cette voix ne s’est pas élevée seule. Elle s’est élevée parce qu’une autre a dit « On laisse tomber, les gars... » ou encore « N’a-t-il pas raison ? »

Il est toujours temps d’écouter le Mage et d’accepter de porter l’anneau, qu’importe les tourmentes, qu’importe les souffrances, les folies, les hallucinations qui vont vous hanter sur le chemin.

Vous aurez peur, vous vous méfierez des autres, vous ne vous reconnaitrez pas dans le miroir, vous oublierez parfois jusqu’à votre nom et vous ferez harceler par la croyance de n'être qu'une créature...

Et régulièrement, des lueurs sur la route ; des souvenirs heureux vous reviendront et vous feront aller de l’avant. Vous retrouverez confiance, espoir et saurez nommer "ami" certains de vos compagnons de route...

Qu’importe.

Car vous savez où vous allez. Et c’est cette conviction, cette décision forte en vous qui rend les chefs de chaque part de votre monde plus solidaires, plus nobles et fidèles. D’une certaine façon, ils sont tous en vous à chaque étape.

Alors, dans les derniers mètres, vous inspirez profondément, fortement... et la Montagne du Destin tremble sous vos pas. Vous bondissez, la rage de vaincre au ventre, vous pénétrez dans le cœur enflammé, vous faites péter tous les verrous...

Le volcan sacré du Mordor vous teste une dernière fois ; l’anneau rougit, vous tente, sa voix s'immisce et semble savourer son rôle jusqu'au bout :

« Es-tu sûr de toi ? » Subitement, vous comprenez ce que le sourire du démon veut dire... Quelle est sa véritable intention...

La main tendue au-dessus des laves, le moment est venu... vous lâchez prise. L’anneau tombe et relâche son emprise...