4 impasse de la Gaîté 75014 Paris

14 rue Phanie Leleu 95150 Taverny
À domicile et lieux de travail

Jennifer

Tel (0)6 37 14 56 66

Greg

Tel (0)6 59 98 65 19

Imanol

Tel (0)6 09 57 75 02

Johnatan

Tel (0)7 81 77 85 51

contact

© 2015 by D-Care Concept. 

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

Les vertus de la Sincérité

May 10, 2016

 

Diverses versions de l'étymologie du mot nous parlent d'unité, comme une seule pousse naissant d'un mélange unique. La pousse croît, elle cherche à ne prétendre rien de plus que ce qu'elle est. Ses racines plongent dans le riche terreau de l'Authenticité.

 

Afin de vivre le phénomène de l'intérieur, je vous invite à participer depuis votre place à ce théâtre de l’absurde.

 

En scène !

 

Voici un personnage, doté d’un objectif se reflétant tel un drapeau à travers la vitrine de l'intention. Depuis l'intérieur de la boutique, son futur interlocuteur le voit venir.

 

Le manque de sincérité produit le même effet que l'action d'entrer dans un magasin de chaussures en ayant l'intention d'acheter une veste. À force de constater qu’aucun produit ne conviendra, le propriétaire des lieux trouve le personnage fort louche, et le voilà qui s’impatiente.

 

Si ce dernier a appris à utiliser la juste mesure de son égo, élancé par son instinct, il le sommera de quitter le secteur. Un autre rirait dans ses moustaches en le laissant agir, ou bien choisirait l’indifférence en attendant que l’importun se fatigue. Peut-être serait-t-il de ceux qui proposent d’en “discuter”. Toujours est-il qu’il ne sera pas dupe.

 

La sincérité vise à dire et interroger en cohérence avec son objectif. Elle signifie Pureté.

 

Qui produit de la lassitude et du retrait, pour ne citer qu’eux, manque soit de sincérité, soit d’acceptation de ne pas s’être rendu directement à la bonne adresse.

 

“Bon. Ok, vous ne vendez pas de manteaux. Mais vous pourriez me céder le vôtre !”

Mais c’est qu’il insiste, en plus ! Croire que se tromper est inadmissible est-il réellement intéressant à vivre ? Qu’aurait bien envie de se laisser penser ce malheureux, afin de trouver aisance à cette situation ?

 

Il ne suffit pas, en outre, de prétendre telle chose si l’on s’y sent contraint, intérieurement. Cette voix, ce coup de poussoir désagréable qui ordonne “Dis ça ! Il te le faut ! Tu dois réclamer ceci, faire cela !” obtient-elle l’effet qu’elle désire, face à qui choisit d’affirmer en lui-même sa tendance la plus fidèle ? Ses besoins, ses envies, ses préférences.

 

“Je dois ?! Sinon quoi ? Non mais, sans blague...”

Et à son interlocuteur, s’entendre annoncer tout naturellement “Je ne sais pas pourquoi je suis venu. Peut-être vais-je tout de même noter votre adresse, merci !”

 

Dans le cas contraire, si la voix criarde prend trop de place et que la philosophie personnelle ne tient qu’une toute petite place, l’interlocuteur se sentira impuissant face à l’agitation dont il est témoin.

 

“Vous prétendez vouloir ces chaussures et vous me demandez mon avis..? On sent bien que ce n’est pas votre style et qu’elles vous sont inconfortables... Pourquoi avoir besoin de mon opinion ?”

 

Certains feindront de croire à cette comédie et applaudiront face à la moue dubitative du visiteur indécis. Ceux-là ont un intérêt. Celui de tirer quelque chose de lui : se donner l’impression d’être doué dans les relations, par exemple ; ou bien d'obtenir son départ le plus prompt, afin de fermer la porte au plus vite et avoir la paix.

 

Que faire dire à nos deux protagonistes, afin qu’ils se donnent toutes les chances de vivre chaque jour en accord avec leurs valeurs personnelles ? Affirmant leurs réalités, leurs volontés, leurs goûts..?

 

Quel serait votre scénario ?

 

 

Please reload

Please reload