Capitaine, mon Capitaine !


Si l’on apprenait dès tout petit que la Responsabilité est une ressource, une attitude, une qualité intrinsèque à tout être humain. Qu’elle est source de liberté, de grandeur, de plaisir... Est-ce qu’on ne courrait pas tous après ? Est-ce qu’on ne clamerait pas tous « Bordel, je veux ça, moi aussi !! » ? Ne chercherait-on pas des solutions pragmatiques à nos manques de liberté, de penser et d'agir ?

Qui prend acte de ses désirs, recherches et émotions, se dirige là où il le souhaite puisqu'il choisit de tenir son gouvernail. Pour soi, cela apporte un gain de tranquillité d'esprit de se sentir fiable soi-même. On ne recule pas, on agit. On n'attend pas, on opère. À l'intérieur, les garde-fou sont relaxés.

Confiance interpersonnelle, signe d'humanité ou dépense défavorable des potentiels vitaux ?

On observe des résultats fondamentalement différents entre accorder sa confiance pour encourager un rythme à se déployer, et feindre la confiance par servitude, qui revient à placer le gouvernail entre les mains d'un matelot qui a sa propre barque à mener. Nul ne connait mieux le navire que son propre Capitaine. Parfois, le Capitaine doute seulement de cela.

Compter les uns sur les autres, n'est-ce pas une énième douce croyance insensée ? Faire courber l'échine à l'autre et l'utiliser comme accoudoir. Qui a besoin de ce type de repos de comptoir ? L'être qui agit en direction de ses aspirations et dans le sens de son évolution ? Ou l'être qui passe un certain temps courbé pour autrui avant de réclamer le support extérieur à son tour ?

Le saute-mouton est amusant, toutefois la progression s'avère plus lente qu'un tracé libre et mesuré.

Compter ses factures de retard sur le dos d'une tierce personne. Des factures émotionnelles et comportementales comme autant de rappels d'un manque de responsabilité personnelle. C'est employer autrui dans le but d'agir à notre place.

Agir ? Comme réaliser une tâche qui nous semble importante, ou régler un conflit intérieur, remporter une victoire ou un gain. Un coach irresponsable qui vit ses batailles à travers son client, un parent qui ressent ses victoires en dirigeant son rejeton, un partenaire qui accuse son conjoint de ne pas être comme ceci ou comme cela...

Qui espère ou demande explicitement de l'aide ou une négociation peut obtenir le relai et l'écoute escomptés et agir plus rapidement comme il l'envisageait. Celui qui exige qu'il en soit ainsi s'expose à des conflits, rarement menés en bonne intelligence. C'est mathématique.