Extrait de "Mémoire de Mentaliste"


Avant-propos :

Nous vous offrons un extrait de notre traité sur le mentalisme, une discipline qui consiste en la lecture de la psyché humaine à travers divers leviers de communication.

Cet extrait rend compte de ce qu'il est possible de proposer comme atelier en tant que formateur, de quelle façon transmettre nos connaissances peut s'avérer poétique et hypnotique. Mêler l'information à une métaphore adaptée.

Un atelier dédié à la Gestion de la Douleur, qui illustre l'article précédent du blog !

Pour consulter nos livres, nous vous invitons à visiter la page OUVRAGES et à vous les offrir au prix qui sied à votre budget !

« C'est une affaire de langage.

Le système nerveux est une forteresse qui commande une armée de fonctions immunitaires et auto-analgésique aussi efficace que surprenant, avec la capacité de créer des remparts de défense, des boucliers de protection auto-immune ; ainsi que de réduire un signal, l'intensité d'une douleur, en augmentant la production d'hormones comme l'endorphine, vers une partie du corps.

Comme les sortilèges d'un magicien, les mots ont un pouvoir. Ils ont un effet biochimique et font rebondir l'écho de leurs ressentis à travers tout le système nerveux. Donc, en modifiant la nature du sort dans l'esprit, le ressenti se modifie lui aussi.

L'anxiété, la peur et le stress ont leurs effets pervers, une emprise sombre qui peut affaiblir et corrompre la confiance personnelle, manipulant le déclenchement et l'évolution de complications.

Le rire lui aussi renferme un pouvoir extraordinaire au niveau biochimique. Son enchantement semble faciliter la guérison de maladies lourdes.

Il envoie des vibrations dans tout le corps pour libérer la puissance du système d'auto-défense immunitaire grâce à un mécanisme d'euphorie, de bien-être et de détente.

En comprenant les mécanismes qui participent au maintien de l'intensité du mot "douleur", son changement d'interprétation avec le mot "signal" transforme biochimiquement l'intensité.

Il est a